Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jérusalem - Le gouvernement israélien a formellement approuvé dimanche l'adhésion d'Israël à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Elle a ainsi mis un point final à ce processus officiellement enclenché en mai.
"Notre adhésion à l'OCDE signifie qu'Israël reconnaît être engagé par les principes guidant les pays qui en sont membres. Elle exprime aussi la confiance en notre économie", a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, selon son bureau.
Le ministre des Finance, Youval Steinitz, a souligné que pour entrer dans le club des nations les plus riches de la planète, "Israël a dû répondre à des normes économiques très élevées, et nous avons encore beaucoup de travail à accomplir pour prouver la stabilité et la santé de notre économie".
Selon lui, l'Etat hébreu bénéficiera d'un apport considérable d'investissements étrangers suite à l'adhésion. Israël a entamé il y a seize ans ses efforts pour être intégré dans l'OCDE pour passer du statut d'économie émergente à celui d'économie développée.
Le produit intérieur brut israélien par habitant a été estimé à 28'400 dollars en 2009. Ce montant classerait l'Etat hébreu au 22e rang des 31 membres de l'OCDE, derrière l'Italie mais devant le Mexique, le Portugal et la Corée du Sud notamment.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS