Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La ville de Genève a autorisé les indignés à rester dans le parc des Bastions jusqu'au 31 décembre. Ils seraient une dizaine à dormir la nuit sur le site. Ils se sont rassemblés pour protester, en majorité, contre le système bancaire.

Les protestataires se sont installés dans le parc des Bastions le 15 octobre. Dans un premier temps, ils avaient planté leurs tentes devant le Mur des Réformateurs, mais avaient été contraints de se déplacer pour permettre le montage des structures destinées à la course de l'Escalade.

ATS