Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Canada a enlevé le premier acte de la finale de la Coupe du monde à Toronto. Les Canadiens, emmenés par Sidney Crosby, ont dominé le Team Europe 3-1.

Si les Canadiens s'imposent dans la nuit de jeudi à vendredi, ils pourront soulever ce trophée qui n'avait plus été décerné depuis 2004. Comme bien souvent durantc ette compétition, c'est la ligne Bergeron-Crosby-Marchand qui a débloqué la situation. Sur un contre rondement mené, Bergeron a servi Marchand pour un but "bostonien".

Steven Stamkos a doublé la mise avant la fin de la première période. La sélection européenne a réduit le score grâce à Tomas Tatar au cours du deuxième tiers. L'attaquant slovaque s'était déjà fait l'auteur du but de la qualification pour la finale en prolongation contre la Suède.

Carey Price a été l'un des grands artisans de la victoire du Canada, dominé dans le tiers médian. Le portier du Canadien a réalisé 32 arrêts et n'a concédé que six buts en cinq matches. L'autre étoile, ce fut une fois encore Sidney Crosby. Le meilleur joueur du monde a travaillé comme un damné derrière le but de Halak au troisième tiers pour servir sur un plateau Patrice Bergeron.

"Ce match est frustrant, car nous avons concédé des buts trop facilement en prenant trop de risques au mauvais moment, a regretté l'entraîneur de l'Europe, Ralph Krueger. Mais je suis fier de mon équipe, ce match doit nous donner confiance, on sait qu'on peut battre le Canada."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS