Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'acquisition permettra au groupe canadien Cott d'accélérer sa diversification en dehors des boissons gazeuses et des jus de fruits (archives).

KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

(sda-ats)

Le fabricant canadien de boissons Cott rachète Eden Springs, société active dans les bonbonnes à eau et sur le marché du café, basée à Préverenges (VD). Le montant de la transaction s'élève à 470 millions d'euros (513 millions de francs).

Cette acquisition va permettre à Cott d'accélérer sa diversification en dehors des boissons gazeuses et des jus de fruits, ainsi que de réaliser des synergies, selon un communiqué. Elle étendra également la présence du groupe canadien sur les 18 marchés d'Eden Springs en Europe.

La finalisation de la transaction est attendue au troisième trimestre, sous réserve de l'approbation des autorités de la concurrence. Le directeur général actuel d'Eden Springs, Raanan Zilberman, restera en place, de même que l'équipe de direction, qui sera chargée de faire croître la société par une croissance organique, un élargissement du portefeuille et des acquisitions.

Eden Springs était jusqu'à présent en mains d'entités affiliées à la société d'investissement Rhône Capital. L'opération met un terme à ce partenariat.

Marché du café

Eden Springs, présent dans 18 pays, emploie 3200 personnes et dispose d'un réseau de distribution de plus de 800'000 foyers et bureaux. En 2012, le groupe annonçait son intention de se lancer sur le marché des dosettes de café, visant prioritairement les entreprises. Deux ans plus tard, il acquiert Nestlé Waters Direct, société active dans cinq pays européens.

De son côté, le groupe canadien Cott est l'un des plus importants fabricants de boissons au monde, produisant des sodas, jus de fruits et autres boissons énergisantes. Il emploie plus de 9500 personnes dans le monde, pour un chiffre d'affaires supérieur à 3 milliards de dollars (2,88 milliards de francs).

ATS