Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le canton de Genève prévoit un retour à l'équilibre en 2016

Le Conseil d'Etat genevois prévoit un retour à l'équilibre des finances cantonales en 2016. Après une année 2012 qualifiée de "calamiteuse" par le grand argentier David Hiler, le plan financier quadriennal 2013-2016 prévoit une amélioration de la situation.

Alors que le plan financier quadriennal précédent visait un retour à l'équilibre en 2014, les provisions pour les caisses de pension ont creusé le déficit du canton de Genève, a indiqué mercredi devant les médias le magistrat des Finances David Hiler. Le budget 2012 a aussi été affecté par la crise de l'euro, une croissance divisée par deux et une baisse des bénéfices des entreprises.

Mesures abandonnées

Les mesures conditionnelles, qui devaient rapporter 181 millions de francs en 2014, ont été abandonnées par le gouvernement au vu de la situation. En outre, le Grand Conseil a refusé les mesures non-conditionnelles qui touchaient les niches fiscales et estimées à 84 millions. Mais de nouvelles mesures pour 2012 et 2013 génèrent une amélioration récurrente du résultat de l'Etat de 262 millions.

Ce nouveau plan financier quadriennal se base sur un scénario de croissance modérée. "A moins qu'une nouvelle crise n'éclate, les finances cantonales devraient revenir graduellement à l'équilibre", a fait savoir M. Hiler. L'autre grande inconnue concerne le sort réservé en votation populaire, en mars, au projet de fusion et d'assainissement des caisses de pension de l'Etat.

Pour l'heure, ce plan financier prévoit des déficits de 191 millions en 2013, 120 millions en 2014, 57 millions en 2015 et 5 millions en 2016. "Il a presque la précision d'un budget", s'est félicité M. Hiler, tout en écartant la crainte de devoir affronter le frein à l'endettement en 2014.

Investissements maintenus

Le gouvernement n'entend toutefois pas renoncer au programme de législature, en particulier dans la formation, la mobilité, la sécurité et la justice. Mais avec 42 millions à disposition par an, sa marge de manoeuvre sera réduite. "L'ensemble des politiques publiques seront affectées", a averti le grand argentier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.