Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le canton du Jura veut mieux lutter contre le travail au noir

Le président du gouvernement jurassien, David Eray, a signé mercredi une charte afin de mieux lutter contre le travail au noir dans le secteur de la construction (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ

(sda-ats)

Le gouvernement jurassien s'engage en faveur des ouvriers du secteur principal de la construction. Il a signé mercredi à Delémont une charte pour renforcer le partenariat social et lutter contre le travail au noir.

Cette charte a été établie par la commission paritaire jurassienne du bâtiment et du génie civil. Elle invite "les collectivités publiques et les institutions paraétatiques, en leur qualité de commanditaires de marchés publics et d'organes de subventionnement, à manifester sur une base volontaire leur engagement" en faveur du partenariat social, annonce le canton du Jura dans un communiqué.

Le gouvernement jurassien est le premier signataire de ce document. Il l'a fait mercredi par l'entremise de son président David Eray et de Jacques Gerber, ministre en charge de l'économie et de la santé.

La charte vise aussi à instituer l'utilisation d'une carte professionnelle délivrée par la commission paritaire. Ce badge individuel, de la taille d'une carte de crédit, doit permettre d'effectuer rapidement un contrôle sur les chantiers pour savoir si tel ou tel ouvrier est autorisé à travailler.

"La carte permet de simplifier les contrôles et offre un moyen supplémentaire de prévention et de lutte contre le travail au noir, qui est une source de concurrence déloyale", explique la Chancellerie du canton du Jura. Les entrepreneurs et travailleurs non conformes se verront exclus des marchés publics et des marchés des institutions paraétatiques.

A noter que la liste des signataires de la charte sera régulièrement actualisée. Elle sera publiée sur le site internet de la commission paritaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.