Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le gibier est à bout de forces après un hiver rude, comme témoigne cette image d'un cerf amaigri.

Canton du Valais

(sda-ats)

Chiens non surveillés, recherche de trophées, randonneurs dans des zones d'hivernage: la faune a été fortement perturbée ces derniers temps, constate l'Etat du Valais. Les nombreuses carcasses de gibier montrent que l'hiver a été rude pour les animaux.

Après cet hiver particulièrement rigoureux, la faune a épuisé ses réserves et, faute de pouvoir s'économiser, risque sa vie, indique le canton du Valais jeudi dans un communiqué. Les gardes-faune sont intervenus à plusieurs reprises ces dernières semaines pour garantir la tranquillité hivernale de la faune.

Ils ont dû notamment faire face à des propriétaires laissant errer leur chien, des personnes à la recherche de trophées d'animaux ayant péri dans des avalanches ou en forêt, des chercheurs de mues de cerf et des promeneurs qui se déplacent en raquettes ou en ski de randonnée dans des zones d'hivernage.

Comportement responsable

Le Service de la chasse, de la pêche et de la faune valaisan appelle donc toutes les personnes à ne pas déranger la faune et à adopter un comportement responsable lors d'activités extérieures. Il en va de la survie des chevreuils, cerfs, chamois, bouquetins, tétras-lyre et autres lagopèdes, menacés par ce rude hiver.

Les promeneurs doivent respecter les zones de tranquillité de la faune, qui sont consultables sur internet, rester sur les chemins et parcours balisés, éviter les lisières de forêt et les surfaces non enneigées, tenir les chiens en laisse et reporter à plus tard la recherche de trophées ou de mues de cerf.

https://www.vs.ch/web/scpf/carte-interactive-de-la-faune

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS