Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Construit en 1937, le Palais des Nations, à Genève, doit être rénové pour 836,5 millions de francs. Le canton de Genève a décidé jeudi de prêter 88 millions de francs à cette fin. Les travaux devraient commencer en 2017.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Genève a décidé de soutenir la rénovation des bâtiments de l'Office des Nations unies (ONUG) et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le Grand Conseil a accepté vendredi à l'unanimité de prêter 89,6 millions.

Le budget pour la rénovation du Palais des Nations s'élève à 836,5 millions de francs, dont 436,5 millions à la charge de l'ONU. L'Etat-hôte prévoit d'octroyer un prêt de 400 millions: 88 millions du canton ainsi que 292 millions de la Confédération et 20 millions de la Ville de Genève sur lesquels les parlements respectifs se prononceront bientôt. Les travaux devraient commencer en 2017.

Le président du Conseil d'Etat genevois, François Longchamp, a salué le vote unanime du Grand Conseil. "Au-delà de vos colorations politiques, vous avez donné un signal fort en faveur de la Genève internationale", a-t-il déclaré devant les députés.

Dans le détail, la part du canton pour l'ONUG comprend un prêt sans intérêts de 60 millions et un apport en nature de 28 millions par l'absorption de la Fondation du Centre international de Genève par la Fondation des immeubles pour les organisations internationales (FIPOI), qui recevra ces prêts. Quant au prêt octroyé à l'OMS pour la construction d'un nouveau bâtiment, il se monte à 29,6 millions.

ATS