Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fondée en 1917 sur les bords du lac de Lugano, la maison de jeu a été rénovée en 2006-2007 par l'architecte tessinois Mario Botta (archives).

KEYSTONE/TI-PRESS/PABLO GIANINAZZI

(sda-ats)

Le casino de Campione d'Italia est fermé depuis vendredi. Le tribunal de Côme a décrété la faillite pour insolvabilité de la maison de jeu, située dans l'enclave italienne au Tessin. Des scellés ont été posés sur l'établissement.

"J'ai cherché à avertir notre clientèle habituelle, mais il y a encore beaucoup de monde qui continue à arriver", a déclaré Alessandra Bernasconi, responsable marketing du casino, citée mardi par l'agence italienne Ansa.

Le casino employait environ 500 personnes. Ces salariés, qui mènent des sit-in depuis vendredi, sont "désespérés", selon Mme Bernasconi. Ils ont été reçus mardi par le Conseil régional de Lombardie, qui a exprimé sa "solidarité" à leur égard et qui entend demander aux ministères de l'intérieur et des finances de prendre des mesures.

132 millions de dettes

La justice avait demandé en mars la mise en faillite du casino, en raison notamment du déséquilibre entre recettes et dépenses de la société gérant la maison de jeu, de dettes atteignant 132 millions d'euros (plus de 152 millions de francs) et de l'incapacité à rembourser les créanciers.

Depuis des mois, le casino ne versait en outre plus les sommes qu'elle devait à la commune - son unique actionnaire -, soit près de 44 millions d'euros au total. Cette ardoise a mis à mal les finances de la municipalité, dont les employés ne sont plus payés depuis février.

Le casino de Campione a été fondé en 1917 sur les bords du lac de Lugano. Considéré comme le plus ancien d'Europe, il a été rénové en 2006-2007 par l'architecte tessinois Mario Botta, qui a imaginé un bâtiment de treize étages dont sept souterrains.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS