Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe NZZ ferme définitivement son centre d'impression de Schlieren (ZH). Les scénarios alternatifs présentés par les représentants du personnel sont "loin d'atteindre la même efficacité économique et stratégique", justifie-t-il.

La décision de fermer le site de la banlieue zurichoise est "douloureuse", mais "juste" et "importante" pour l'avenir du groupe de presse, affirme mardi son directeur général Veit Dengler, cité dans un communiqué. Un "échange intense et transparent" a eu lieu au préalable entre les représentants de l'employeur et des employés, déclare-t-il.

Dès le second semestre de cette année, la "NZZ" et la "NZZ am Sonntag" sortiront de presse dans le centre d'impression du groupe concurrent Tamedia. Les activités du groupe NZZ dans le domaine de l'imprimerie seront concentrées sur les sites de Winkeln (SG) et d'Adligenswil (LU).

Fin novembre dernier, le groupe avait annoncé son intention de fermer l'imprimerie de Schlieren. Un maximum de 125 postes de travail sur 184 sont concernés. La direction entend "tout entreprendre" pour atténuer les effets négatifs de cette décision sur les employés, indique-t-elle.

Le choix de fermer le centre de Schlieren est dépourvu de toute nécessité économique et sectorielle, estime syndicom. Il ne sert qu'à maintenir le profit des actionnaires à un niveau élevé, déplore le syndicat. La décision de fermer l'imprimerie est "économiquement inutile", "stratégiquement fausse" et "socialement irresponsable", selon lui.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS