Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le cervelas fait partie des produits de charcuterie les plus vendus en Suisse (archives).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

Qu'il soit consommé en salade ou grillé, le cervelas plaît toujours autant aux Suisses. Chaque ménage en achète près d'une quarantaine par an en moyenne. Les Romands en consomment toutefois moins que les Alémaniques.

C'est la saucisse la plus vendue dans le commerce de détail, indique mardi l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) dans son dernier bulletin du marché de la viande. Depuis 2015, plus de 100 millions de pièces ont été vendues, générant un chiffre d'affaires de plus de 100 millions de francs.

Un "Röstigraben" du cervelas existe toutefois, note l'OFAG. Si les ménages alémaniques en consomment quelque 40 par an (hors restauration), les Romands en achètent moins de 29 par an et par ménage. Les habitants des régions rurales en consomment également plus que ceux des centres urbains.

La saucisse est particulièrement populaire auprès des revenus moyens (70'000 francs par an au maximum). Il séduit un peu moins les ménages dont le revenu est plus élevé ou plus bas. Les différences entre classes d'âge sont en revanche moins significatives.

ATS