Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Chateau cantonal Saint-Maire sera rouvert officiellement samedi, après deux ans et quatre mois de travaux.

KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

(sda-ats)

Le Château cantonal Saint-Maire rouvre ses portes samedi à Lausanne après deux ans et quatre mois de travaux. Après une partie officielle en présence de 450 invités en matinée, le public pourra visiter l'édifice rénové et ses aménagements contemporains l'après-midi.

Commencé en décembre 2015, le chantier de conservation-restauration s'est achevé ces derniers jours aux abords du Château Saint-Maire. L'intervention dite "centenaire" poursuivait plusieurs objectifs, rappelle le canton lundi dans un communiqué.

Il s'agissait de réhabiliter le monument classé du 15e siècle, de remplacer ses installations techniques et d'y installer un ascenseur. Les travaux visaient également à valoriser des espaces inexploités avec l'aménagement d'une salle de presse et d'une cafétéria dans les caves, ainsi qu'avec la création d'une salle polyvalente vitrée sous la toiture.

Les délais ainsi que le budget de 23 millions de francs ont été respectés. Les séances hebdomadaires du Conseil d'Etat pourront reprendre en mai au Château cantonal. Ses deux autres occupants permanents, la chancellerie d'Etat et le secrétariat général du Département des institutions et de la sécurité, retrouveront leurs locaux à fin avril déjà.

Drapeau et monnaie

La partie oratoire de la cérémonie officielle se déroulera dans le bâtiment du Grand Conseil. Elle sera suivie dès 11h00 par le couper du ruban et des animations sur l'esplanade. Un "slackliner" (funambule sur ruban mou) portera le drapeau vaudois du sommet du Parlement à celui du Château. Celui-ci ouvrira ensuite ses portes à la population intéressée, de 13h30 à 17h30.

Tout au long de la journée, invités et grand public pourront admirer la restitution minutieuse des éléments historiques. Notamment la mise en valeur des socles des balanciers de la monnaie, redécouverts par hasard dans les fondations, ou les remarquables peintures murales de l'époque Renaissance.

Les visiteurs découvriront en outre les aménagements contemporains, parmi lesquels l'oeuvre "Noble bréviaire" de l'artiste vaudoise Ariane Epars, lauréate du concours d'intervention artistique. Ils assisteront enfin à la frappe artisanale d'une pièce commémorative disponible à la vente sur le lieu même où le tout jeune canton de Vaud frappait monnaie entre 1803 et 1825.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS