Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le taux de chômage en Suisse a passé la barre des 3% en novembre grimpant de 2,9% en octobre à 3,1%. Il devrait s'établir durablement au-dessus de ce palier: le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) s'attend à un taux de chômage moyen de 3,4% en 2012.

En un mois, le nombre de chômeurs a augmenté de 5931 personnes pour s'établir à 121'109, a indiqué le SECO mercredi. Ce chiffre a cependant diminué de 20'559 personnes par rapport à la même période l'an passé. Le chômage des jeunes a augmenté de 2,1%, mais s'inscrit en diminution de 17,6% par rapport à novembre 2010.

Ces prochains mois, le SECO s'attend à un regain des tensions sur le marché du travail, avec un taux de chômage moyen se fixant à 3,4% en 2012. A cet égard, l'évolution du cours du franc et la gestion de la crise de la dette européenne seront décisifs, estime le SECO.

Genève respire, le Valais grimace

La hausse se ressent particulièrement en Valais où elle atteint 14,1% avec 669 chômeurs supplémentaires. Le taux de chômage valaisan grimpe par conséquent de 0,4 point pour se porter à 3,9%.

Avec 12'258 chômeurs inscrits, soit 14 de moins qu'en octobre 2011, le canton de Genève est le seul épargné par l'augmentation. Toutefois, malgré un taux de chômage inchangé de 5,6%, le canton du bout du lac reste le plus touché par ce fléau en Suisse.

Le canton de Vaud atteint pour sa part la barre de 5% de taux de chômage avec 711 chômeurs supplémentaires. Il est le deuxième canton le plus touché à l'échelle nationale.

Hausse limitée dans l'Arc jurassien

Quant au canton de Neuchâtel, il compte 108 chômeurs de plus, portant son taux chômage à 4,5% (0,1 point de plus qu'en octobre). Le canton horloger se porte mieux qu'au même mois de l'année précédente où il affichait un chômage de 5,9%.

Dans le Jura, un surcroît de 29 personnes inscrites au chômage fait grimper le taux de 0,1 point à 3,1%. Là aussi, le taux de chômage a nettement baissé par rapport à novembre 2010 où il atteignait 4,7%.

Fribourg demeure le canton romand le moins touché. Son taux de chômage augmente cependant de 0,1 point à 2,6% avec 80 nouveaux inscrits.

ATS