Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Depuis quelques mois, le taux de chômage a connu un fort recul qui s'explique notamment par des changements dans la comptabilisation des sans-emploi (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La situation sur le marché du travail en Suisse n'a pas subi d'importantes modifications en juillet. Le taux de chômage est resté stable à 2,4% en comparaison mensuelle. En comparaison annuelle, le recul atteint 0,6 point de pourcentage.

Depuis quelques mois, le taux de chômage a connu un fort recul qui s'explique notamment par des changements dans la comptabilisation des sans-emploi, rappelle jeudi le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). En juin, cet indicateur avait atteint 2,4%, un plus bas sur dix ans.

En excluant les variations saisonnières, le taux de chômage en juillet s'est inscrit à 2,6% pour le deuxième mois d'affilée. Ces chiffres correspondent aux prévisions des analystes sollicités par AWP.

Le nombre d'inscrits dans les offices régionaux de placement (ORP) a reculé de 527 personnes par rapport au mois précédent. Le Seco constate cependant une hausse mensuelle du chômage des jeunes, à 11'807 sans-emploi (+10%). Chez les seniors, le nombre d'inscrits s'est replié à 30'420 personnes, soit -2,2%.

Plus de demandeurs d'emploi

Le mois dernier, 179'857 demandeurs d'emploi étaient recensés, un chiffre légèrement en progression par rapport à juin. Les statistiques de chômage partiel pour le mois de mai affichent des baisses très importantes.

Dans l'ensemble, 3484 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage dans le courant du mois de mai, précise le Seco.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS