Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le chanteur italien Lucio Dalla est décédé d'une crise cardiaque jeudi matin à Montreux (VD) à son hôtel, a indiqué Opus One, société organisatrice du concert. Il avait donné la veille un concert à l'Auditorium Stravinski. Lucio Dalla aurait eu 69 ans dimanche.

Lucio Dalla a donné mercredi soir un "très très bon concert", a expliqué Pascal Pellegrini, directeur de la Saison culturelle de Montreux. Lucio Dalla n'avait montré aucun signe de fatigue, a-t-il précisé, interrogé par l'ats.

Il devait donner d'autres concerts en Suisse, vendredi soir à Bâle, samedi à Berne, dimanche à Genève et mardi à Lugano. Lucio Dalla a écrit pour Luciano Pavarotti la chanson Caruso en hommage au grand Enrico Caruso, qui sera un immense succès et se vendra à plus de 9 millions d'exemplaires.

Clarinettiste et pianiste

Né à Bologne le 4 mars 1943, Lucio Dalla, qui perd son père très jeune et est élevé par sa mère Iole Melotti, était aussi un clarinettiste et un pianiste confirmé.

Il commence à jouer de la clarinette dans un groupe de jazz, Reno Jazz Gang, à Bologne. En 1962, il rentre dans le groupe I Flipper avec lequel il fait ses débuts sur scène à Turin. Le directeur de la maison de disques RCA Gino Paoli le persuade alors de commencer une carrière solo.

Ecriture anticonformiste

Le style de Dalla était influencé par de grands paroliers comme Fabrizio De Andre, Francesco De Gregori et Roberto Vecchioni. Avec son écriture anticonformiste à la fois joyeuse et inquiétante, il jouait avec la langue de tous les jours.

Il sort son premier 45 tours en 1964, puis il crée le groupe Idoli avec lequel il sortira en 1966 son premier album baptisé 1999. En 1971, il participe au festival de San Remo et présente la chanson 4/3/1943.

ATS