Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le SECO, par l'intermédiaire du Point de contact national de l'OCDE (PCN), a accepté la plainte de l'Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois (IBB) contre la FIFA dans le cadre du chantier de la CM au Qatar . Il va engager une procédure de médiation.

"Le 28 mai dernier, le PCN a reçu une plainte de l'Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois à propos du non-respect des Principes directeurs de l'OCDE par la FIFA", a confirmé à l'ats Antje Baertschi, porte-parole du SECO à Berne.

Cette plainte concerne d'éventuelles violations des droits de l'homme, plus précisément des travailleurs migrants engagés au Qatar sur le chantier de la Coupe du monde 2022, explique-t-elle.

Selon un communiqué du syndicat Unia, un des plaignants, "le PCN a conclu cette semaine au bien-fondé de la plainte et engagera une procédure de médiation entre les deux parties".

Mme Baertschi précise que cette reconnaissance de bien-fondé de la plainte, issue d'un premier examen, ne signifie encore pas que les Principes directeurs de l'OCDE ont été violés. La porte-parole du SECO confirme pour l'heure que le PCN assurera la médiation entre la FIFA et les syndicats.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS