Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Borge Brende a annoncé vendredi qu'il devient président du WEF.

KEYSTONE/AP NTB scanpix/POPPE, CORNELIUS

(sda-ats)

Le chef de la diplomatie norvégienne, Børge Brende, a annoncé vendredi sa nomination à la présidence du Forum économique mondial (WEF), fondation qui organise chaque année à Davos la grand-messe de l'économie de la planète. Il s'agit d'un nouveau poste.

M. Brende, 51 ans, quittera ses fonctions de ministre des Affaires étrangères à la mi-octobre, a-t-il précisé lors d'une conférence de presse à Oslo en présence de la Première ministre Erna Solberg. "Il s'agit de résoudre les grands défis du monde, économiques, politiques et sociaux. A cet égard le WEF jour un rôle important", a-t-elle souligné.

Le président du WEF va travailler en étroite collaboration avec le professeur Klaus Schwab (79 ans). Le fondateur du WEF, en sa qualité de président exécutif, sera toujours responsable de la stratégie globale de développement du World Economic Forum, précise ce dernier dans un communiqué.

Diplômé en histoire, droit et économie, Børge Brende a commencé à militer au parti conservateur norvégien dans les années 1980. Elu municipal à Trondheim, puis député, il devient ministre de l'Environnement en 2001 puis de l'Economie et du commerce en 2004.

Børge Brende est entré en 2007 au WEF dont il a été un membre dirigeant entre 2008 et 2009, puis de 2011 à 2013. Il a été un médiateur actif dans les pourparlers entre le gouvernement colombien et la guérilla des Farc qui ont signé en novembre un accord de paix pour clore plus de 53 ans de confrontation armée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS