Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président du Comité International de la Croix-Rouge (CICR) Peter Maurer s'est rendu lundi à Aden. Il a échangé sept militants sudistes opposés à la rébellion chiite contre sept combattants rebelles, ont indiqué des responsables houthis.

Les sept militants du Mouvement sudiste sont hostiles aux rebelles chiites qui contrôlent Sanaa et de larges portions du territoire yéménite. Ils devaient embarquer à bord de l'avion du CICR utilisé par M. Maurer qui est reparti vers Djibouti.

Ils ont été présentés à des photographes à l'aéroport international de Sanaa et ont affirmé avoir été bien traités pendant leur détention. A Genève, le CICR a indiqué lundi à l'ats qu'il ne communiquerait qu'au terme de la visite de M. Maurer au Yémen. M. Maurer était arrivé samedi à Sanaa pour prendre la mesure de la crise humanitaire jugée "catastrophique" dans ce pays en guerre depuis plus de quatre mois.

Aden, la grande ville du sud du Yémen, a été prise à la mi-juillet par les combattants loyalistes qui ne cessent depuis de progresser. Ils ont mis en déroute les rebelles chiites houthis et leurs alliés, les partisans de l'ancien président Ali Abdallah Saleh.

Responsables blessés

M. Maurer est arrivé samedi à Sanaa pour prendre la mesure de la crise humanitaire jugée "catastrophique" dans ce pays en guerre depuis plus de quatre mois. Il a rencontré durant sa visite des responsables de l'administration mise en place par les Houthis dans la capitale. A Aden, il s'est entretenu avec des blessés à l'hôpital et des personnels médicaux.

Par ailleurs, deux responsables yéménites ont été blessés lundi au combat lors de heurts entre forces loyalistes et rebelles dans la province d'Abyane dans le sud du pays en guerre, ont indiqué les autorités locales.

Le vice-président du Parlement en exil et un ex-ministre de l'Intérieur sont des proches du président Abd Rabbo Mansour Hadi, exilé en Arabie saoudite, pays voisin du Yémen. Originaires d'Abyane comme M. Hadi, les deux hommes dirigeaient l'offensive des loyalistes à Loder lorsqu'ils ont été blessés, ont-elles aussi précisé.

Au total, des forces hostiles aux houthis ont pris lundi six districts de la province d'Ibb, dans le centre du pays, se rapprochant de Sanaa, ont indiqué des habitants et des responsables locaux. Les forces loyalistes ont aussi repris la province d'Abyane, a indiqué un responsable militaire.

ATS