Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paolo Gentiloni (g.) a dû interrompre sa tournée européenne, ici mardi à Paris avec Francois Hollande.

KEYSTONE/AP/CHRISTOPHE ENA

(sda-ats)

Le président du Conseil italien, Paolo Gentiloni, a subi en urgence une angioplastie à l'hôpital Gemelli de Rome, mardi soir. Il se remet bien de l'opération et devrait reprendre le cours normal de ses activités sous peu.

Une angioplastie est une opération chirurgicale visant à réparer un vaisseau sanguin. "Tout s'est bien passé et il n'y a pas de problème. Il sera de retour au travail très bientôt", a dit à la presse mercredi le ministre des Affaires régionales, Claudio De Vincenti.

"Il est réveillé et lucide et peut communiquer par téléphone", a-t-on précisé de source gouvernementale. Le chef du gouvernement n'a pas été victime d'une crise cardiaque et a marché jusqu'à la voiture qui l'a emmené à l'hôpital.

Agé de 62 ans, l'ancien chef de la diplomatie italienne a succédé il y a un mois à Matteo Renzi, qui a démissionné après le rejet de son projet de réforme constitutionnelle lors du référendum organisé le 4 décembre.

Paolo Gentiloni s'est senti mal à son retour de Paris, où il a été reçu mardi après-midi par François Hollande à l'Elysée, a précisé sa porte-parole, Flaminia Lais.

Il devait se rendre jeudi à Londres pour un entretien avec son homologue britannique, Theresa May. Ce déplacement a été annulé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS