Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Miami - Une millionnaire américaine de Miami, décédée en mars à l'âge de 67 ans, a légué trois millions de dollars de fonds de pension a son adorable petit chihuahua, Conchita. Son fils unique crie à la "manipulation": il n'a reçu qu' "à peine" un million.
Gail Posner a légué son fonds de pension à sa chienne et confié 27 millions de dollars au personnel de sa demeure de Miami Beach pour qu'il prenne soin du petit animal jusqu'à sa mort. Deux gardes du corps seront notamment chargés de veiller sur le minuscule chien.
Pendant ce temps là, Bret Carr, le fils unique de la millionnaire, a de quoi faire la tête: il ne récupère qu'un petit million en guise d'héritage.
Le tribunal va trancherComme souvent aux Etats-Unis, l'histoire a fini devant un tribunal, saisi par le fils et qui devra décider si la mère, qui a aussi beaucoup investi dans la chirurgie esthétique avant de mourir, a été manipulée au moment de décider du partage de son héritage.
"Elle n'aurait jamais fait ça si elle n'avait pas été manipulée", a déclaré le fils au journal "Miami Herald". Son personnel a fait en sorte "d'exacerber sa paranoïa et sa tendance à délirer", a-t-il assuré.
Selon Bret Carr, sa mère avait des problèmes psychiques qui seraient le résultat des maltraitances que lui infligeait son ancien mari, le multi-millionnaire américain Victor Posner aujourd'hui décédé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS