Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le choléra en Haïti a fait 330 décès - 25 de plus en 24 heures

Port-au-Prince - L'épidémie de choléra en Haïti avait fait 330 morts vendredi, soit 25 de plus que la veille, ont annoncé les autorités haïtiennes. Port-au-Prince a également fait état de 65 hospitalisations supplémentaires, soit 4714.
"Nous avons pris toutes les dispositions pour contrôler la propagation de l'épidémie en renforçant la sensibilisation et la surveillance épidémiologique", a déclaré le directeur général du ministère de la Santé haïtien, Gabriel Thimoté.
"Nous avons demandé à nos partenaires internationaux d'aider le ministère de la Santé à renforcer la surveillance épidémiologique", a déclaré le directeur général du ministère de la Santé haïtien, Gabriel Thimoté, précisant que les autorités avaient reçu de ces partenaires "des lits en quantité et des médicaments" qui ont été prépositionnés dans les différentes régions du pays.
Interrogé sur l'état de l'enquête au sujet de l'origine de l'épidémie, le docteur Thimoté a répondu qu'elle n'avait rien apporté de concluant pour le moment mais que l'hypothèse d'une contamination du fleuve Artibonite restait privilégiée.
Les autorités sanitaires haïtiennes ont également relevé que la plupart des victimes du choléra en Haïti étaient comptées parmi "les personnes à faible niveau d'éducation, les agriculteurs et les paysans".
"Les hommes sont presque autant victimes de l'épidémie que les femmes. Dans une seule communauté, nous avons dénombré 114 femmes décédées contre 107 chez les hommes", a indiqué Gabriel Thimoté.
Environ 30% des décès sont enregistrés chez les enfants de cinq ans et plus, "une population très vulnérable", a souligné un responsable du Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF).
De nombreuses organisations internationales intervenant en Haïti depuis le séisme du 12 janvier ont depuis le début de cette épidémie concentré leurs activités dans les régions les plus affectées par l'épidémie.
La République dominicaine a par ailleurs renforcé vendredi ses contrôles militaires à la frontière avec Haïti, pour tenter d'empêcher la propagation de l'épidémie chez son voisin, selon la presse locale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.