Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les bombardements récents à Sanaa ont fait au moins six victimes parmi les civils (archives).

KEYSTONE/AP/HANI MOHAMMED

(sda-ats)

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) déplore les bombardements menés à Sanaa depuis le début de la semaine qui ont tué au moins 6 civils. Il a assisté deux hôpitaux de la capitale yéménite face aux dizaines de blessés.

Il a relevé mercredi avoir acheminé du matériel médical pour la prise en charge d'une centaine de blessés graves. Il appelle à nouveau les parties à épargner les civils.

Mardi, l'ONG Médecins Sans Frontières (MSF) avait indiqué de son côté avoir distribué du matériel médical supplémentaire aux deux hôpitaux qu'elle soutient. Le conflit au Yémen a provoqué "la pire crise humanitaire au monde", a expliqué l'ONU. Il a fait au total quelque 10'000 victimes, selon elle.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS