Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il faut remonter à juillet 2014 pour trouver un climat de consommation aussi élevé (photo symbolique).

KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

(sda-ats)

Le climat de consommation en Suisse reste au-dessus de la moyenne. Les consommateurs sont toujours optimistes concernant l'évolution économique et le chômage, mais font preuve de prudence dans l'appréciation de leur situation financière personnelle.

L'indice du climat de consommation d'octobre 2017, qui se situe à -2 points, est au-dessus de la moyenne pluriannuelle (-9 points), selon l'enquête publiée jeudi par le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Il n'a pratiquement pas changé depuis juillet dernier (-3 points).

L'indicateur est resté très stable au cours de l'exercice 2017, exception faite de la légère détérioration en avril, et s'est clairement établi au-dessus des valeurs des deux années précédentes. "Il faut remonter à juillet 2014 pour trouver un meilleur résultat", précise le SECO.

Mandaté par le SECO, l'institut d'études de marché LINK a interrogé en octobre au total 1113 personnes, âgées d'au moins 16 ans et s'exprimant en français, en allemand ou en italien, pour réaliser son enquête.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS