Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le village de Villars (VD) ne fonctionnait pas à pleine dimension toute l'année et aurait demandé une modification "en profondeur" que le groupe n'a pas souhaité lancer, a dit Sylvain Rabuel, directeur général de la société pour l'Europe et l'Afrique (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Le Club Med en Suisse a collé en 2017 à ses objectifs de croissance affichés d'ici 2021. Aussi bien le nombre de clients que le volume d'affaires ont augmenté conformément aux attentes.

L'année 2017 a été positive "après des années difficiles" liées aux tensions politiques notamment en Afrique du Nord, a dit mercredi devant la presse à Genève le directeur pour la Suisse Fabio Calo. Le nombre de clients s'est étendu de 4%, et même de 7% sur les long-courriers.

Fin 2016, le groupe a lancé des objectifs de croissance d'environ 50% de cette donnée pour passer à 30'000 personnes d'ici 2021. La clientèle suisse est constituée à 85% de Romands et 15% d'Alémaniques.

Autre souhait, celui d'atteindre un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros (environ 1,2 milliard de francs) pour les marchés français, belge et suisse d'ici la même période. Fin 2016, le volume s'établissait à environ 800 millions. "On souhaite faire deux fois mieux que la croissance du marché", relève le directeur pour l'Europe et l'Afrique Sylvain Rabuel.

Le Club Med ne détaille pas le chiffre d'affaires par marché. L'année dernière, M. Calo avait toutefois articulé un objectif d'au moins 5% pour la Suisse. La progression est conforme à celle "que nous souhaitions", explique M. Rabuel.

Indications favorables

En multipliant le nombre de clients par leur dépense moyenne, le montant avoisine 60 millions de francs, a précisé à l'ats le directeur pour la Suisse. Pour 2018, les indications semblent encore plus favorables.

L'hiver et les réservations pour l'été devraient aboutir à une augmentation d'au moins 10% de la clientèle suisse, au-delà de l'objectif de 7%. Pas question en revanche de prévoir un second village en Suisse.

Le Club Med, présent en Suisse depuis 1956 et à Genève depuis les années 1970, offre des infrastructures à St-Moritz (GR). Celui de Villars (VD) a été fermé.

Il ne fonctionnait pas à pleine dimension toute l'année et aurait demandé une modification "en profondeur" que le groupe n'a pas souhaité lancer, a dit M. Rabuel. Depuis quelques mois, le site internet pour la Suisse est disponible en anglais. Une plate-forme de discussions entre clients est attendue pour le marché suisse. Et un outil de comparateur de tarifs d'ici fin août ou début septembre.

Dizaines de personnes en Suisse

Cette diversification technologique est de plus en plus utilisée par les acheteurs. En moyenne, ceux-ci prennent un peu plus de trois mois pour finaliser une réservation. Dont deux heures et demie de recours au dispositif en ligne.

Plus largement, le Club est en bonne situation parce qu'il a su s'adapter et est devenu "mondial" tant sur son offre que sa clientèle. La progression la plus forte est constatée en Asie. La Chine, pays du propriétaire du Club Med, Fosun, est le second marché pour le groupe.

Depuis 18 mois, une dizaine de sites ont été ouverts ou rénovés dans le monde. La clientèle s'est étendue en 2017 de plus de 6%. Et le chiffre d'affaires mondial est à nouveau en progression, de près de 4%, à 1,53 milliard d'euros. "Cette dynamique se poursuit" et s'accélère pour 2018, a également ajouté M. Rabuel.

Au total, le groupe emploie de 13'000 à 20'000 personnes en fonction de la période de l'année dans environ 70 pays, dont environ 10'000 permanents. Moins de 30 se trouvent en Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS