Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le coeur de la reine Marie de Roumanie trouvera enfin son repos mardi dans les Carpates roumaines. Le périple aura duré 77 ans et s'achèvera au palais de Pelisor, dernière demeure de la souveraine.

Renfermé dans une boîte en argent, le coeur de Marie, petite-fille de la reine Victoria de Grande-Bretagne, a quitté dans la matinée le Musée national d'Histoire de Bucarest qui l'hébergeait depuis 1971. Alors qu'étaient entonnés les hymnes royaux britannique et roumain, la boîte recouverte des drapeaux des deux pays a été portée par deux soldats du Régiment de garde, encadrés par huit gendarmes à cheval.

Le cortège, incluant des descendants de la reine et plusieurs personnalités roumaines et étrangères, a descendu l'un des principaux boulevards de Bucarest, Calea Victoriei. Plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées le long de l'avenue.

La boîte a ensuite été placée à bord d'une voiture qui devait la transporter jusqu'à Pelisor, 120 km au nord de la capitale. Le coeur "reposera sur un socle placé derrière le canapé où la reine Marie (1875-1938) trépassa, le 18 juillet 1938, à 17h38", a indiqué l'ancienne famille royale, qui vit à Bucarest.

Profané sous le régime communiste

A l'origine, l'épouse du roi Ferdinand de Roumanie, qui régna entre 1914 et 1927, avait souhaité que son coeur repose dans une chapelle spécialement construite à Balcic. Cette ville du bord de la mer Noire appartenait alors à la Roumanie. La famille royale roumaine y possédait un château, devenu la résidence d'été favorite de la reine.

Mais cette région côtière est retournée à la Bulgarie en 1940, et la famille royale dut trouver une solution "temporaire": elle transféra alors la boîte au château de Bran, dans les Carpates.

Or la chapelle de Bran "a été profanée sous le régime communiste", et le coeur a été transféré au Musée national d'histoire", rappellent les descendants de la reine. Ils ont alors demandé à ce que la relique soit exposée dans un endroit en lien avec la famille royale. Et Pelisor, "c'est l'endroit où le coeur a battu pour la dernière fois", ont-ils souligné.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS