Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le comédien et réalisateur français Robert Hossein, 86 ans, a reçu lundi soir la médaille d'honneur de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) en présence de sa compagne, la comédienne Candice Patou. Cette récompense était décernée pour la première fois.

La distinction qui lui a été remise par la comédienne Sophie Deschamps, présidente de la SACD, est destinée "à saluer des auteurs, dont le talent et l'ensemble de l'oeuvre honorent la société française".

Après des débuts au théâtre à l'âge de 19 ans, Robert Hossein a joué dans de nombreux films réalisés par les plus grands réalisateurs, dont Jules Dassin, Roger Vadim, Yves Allégret, Edouard Molinaro, Claude Autant-Lara, Henri Verneuil et Claude Lelouch.

"Les Salauds", son premier film

Sa popularité a pris son envol avec le personnage de Joffrey de Peyrac dans la saga "Angélique Marquise des anges". Robert Hossein a réalisé son premier film en 1955, "Les Salauds", adapté du roman de Frédéric Dard. Pour la télévision, il a joué dans de nombreux téléfilms et feuilletons avant de prendre la direction de théâtres, dont la scène populaire de Reims, révélant Isabelle Adjani.

Il a dirigé aussi le théâtre Marigny à Paris jusqu'à 2008. Depuis une trentaine d'années, Hossein s'est spécialisé dans de grands spectacles populaires interactifs, tels que "Le Cuirassé Potemkine", "Notre Dame de Paris", "Danton et Robespierre", "Les Misérables", "Ben Hur" et plus récemment "Une femme nommée Marie", créée à Lourdes.

ATS