Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ralentissement économique mondial et vigueur du franc continuent de mettre à mal le commerce extérieur suisse. Les exportations ont décliné de 5,5% en mai à 17,54 milliards de francs. Les exportations horlogères ont en revanche augmenté de 16,2%.

Même corrigées du nombre de jours ouvrables, avec une journée de moins qu'au même mois de 2011, les livraisons demeurent dans le rouge (-1,3%), a indiqué jeudi l'Administration fédérale des douanes (AFD).

A l'exception de l'horlogerie, toujours en verve avec une progression de 16,2%, toutes les autres branches ont vu leurs exportations régresser. La chimie-pharmacie a enregistré une chute de 5,2%, l'industrie des machines et de l'électronique de 15,2%.

Dans l'ensemble, les envois en direction de l'Union européenne - principal débouché de la Suisse - se sont contractées de 9,5%. Ceux vers l'Asie ont diminué de 3,7%. Ceux livrés en Amérique du Nord ont, en revanche, augmenté de 7,6%. Les importations ont, pour leur part, reculé de 1% à 15,05 milliards. Au final, la balance commerciale boucle sur un excédent de 2,5 milliards de francs.

Vigueur de l'horlogerie

Après la croissance ralentie constatée en avril, les exportations horlogères ont retrouvé de leur vigueur en mai. Elles ont augmenté de 16,2% en rythme annuel pour s'établir à 1,9 milliard de francs, a indiqué jeudi la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH).

En avril, le rythme de croissance des exportations horlogères avait connu un léger ralentissement, avec une progression limitée à 7,9% (pour un montant de 1,7 milliard de francs). L'évolution survenait après un excellent premier trimestre et neuf mois consécutifs de taux de croissance à deux chiffres.

"Les forts taux de 2011 ne sont pas soutenables, en termes de production, d'investissements, de délais", explique Philippe Pegoraro. Un ralentissement serait plutôt bienvenu car il n'est pas souhaitable pour la branche de rester dans la surchauffe", a-t-il ajouté.

Au cours des cinq premiers mois de l'exercice 2012, les exportations horlogères suisses affichent une augmentation de 15,2% à 8,2 milliards de francs.

ATS