Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour la première fois depuis 2005, la Confédération retombe dans les chiffres rouges. L'exercice 2014 s'est clos sur un déficit de 124 millions de francs, suite à une forte chute des recettes, a indiqué mercredi le Conseil fédéral. Des coupes de l'ordre de 1,3 milliard sont à l'ordre de jour.

Le budget prévoyait 121 millions de bénéfices. Le gouvernement avait déjà mis en garde l'an dernier et annoncé une baisse des recettes. Mais grâce au recul encore plus fort des dépenses, il pensait pouvoir dégager un excédent 500 millions. La situation s'est toutefois fortement détériorée en fin d'année.

Les conséquences du franc fort sur l'activité économique pourraient encore aggraver la situation ces prochaines années. Le gouvernement prévoit des déficits structurels de 1,3 milliard en 2016 et 2017. Or, la ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf misait sur des bénéfices pour pouvoir notamment compenser les pertes liées à la troisième réforme de l'imposition des entreprises.

Réduire les dépenses de 3%

Le Conseil fédéral a donc décidé des "mesures de correction", qui viseront en priorité à freiner fortement la croissance des dépenses. Celles qui ont bénéficié ces dernières années d’un renchérissement particulièrement faible devront être réduites de 3% par rapport au plan financier 2016-2018.

En outre, les charges de personnel devront être stabilisées au niveau prévu par le budget 2015 et les charges de conseil devront être diminuées. Par ailleurs, l’apport au fonds d’infrastructure, qui dispose d’importantes liquidités, devra être réduit.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS