Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le cercueil de John McCain repose sur un catafalque en bois façonné pour le président Lincoln au Capitole, siège du Congrès américain à Washington.

Keystone/EPA/SHAWN THEW

(sda-ats)

Les membres du Congrès américain ont mis vendredi de côté leurs divisions pour rendre hommage à l'ancien sénateur John McCain, décédé le 25 août à l'âge de 81 ans. L'ex-pilote de chasse torturé au Vietnam a profondément marqué, avec son style franc-tireur, son pays.

Dirigeants républicains et démocrates se sont réunis dans la rotonde du Capitole à Washington, où a été déposé le cercueil du défunt, au troisième des cinq jours de célébrations prévues en Arizona et dans la capitale fédérale pour rendre hommage au héros de la guerre du Viêtnam, candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2008 et grand détracteur de Donald Trump.

Ce dernier n'était d'ailleurs pas présent à la cérémonie. Il manquera également la messe prévue samedi à la cathédrale de Washington, où seront présents deux anciens présidents, le démocrate Barack Obama et le républicain George W. Bush.

Sa mère, son épouse et ses sept enfants

Son cercueil reposait sur un catafalque en bois façonné pour le président Lincoln. L'estrade historique était recouverte d'une étoffe noire, tandis qu'un drapeau en arrière-plan rendait hommage aux prisonniers et disparus de guerre. Accompagnée par sa mère âgée de 106 ans, Roberta, de ses sept enfants et de son épouse Cindy, la dépouille de John McCain est entrée peu avant 17h00 suisses pour la dernière fois au Congrès, sa deuxième maison pendant plus de 30 ans.

"Il (McCain) se battait pour sa vision du bien commun. Selon le problème, vous saviez que John serait votre plus fidèle allié ou votre adversaire le plus obstiné", a déclaré le chef de file des républicains au Sénat, Mitch McConnell, qui s'est opposé à M. McCain sur des dossiers comme la réforme du système de santé.

Le président de la Chambre des représentants, le républicain Paul Ryan, a aussi rappelé qu'il avait parfois été la cible des critiques acerbes de M. McCain. "C'est l'une des âmes les plus courageuses que notre pays ait jamais produites", a-t-il dit. Le vice-président Mike Pence, qui a précisé que Donald Trump lui avait demandé de le représenter, a salué un "patriote américain". Après la cérémonie, le public devait défiler pendant six heures devant le cercueil.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS