Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Congrès péruvien investit Martin Vizcarra nouveau président

Martin Vizcarra prêtant serment vendredi à Lima

KEYSTONE/EPA EFE/ERNESTO ARIAS

(sda-ats)

Le Congrès péruvien a investi vendredi à la tête de l'Etat le premier vice-président Martin Vizcarra en remplacement de Pedro Pablo Kuczynski. Ce dernier a démissionné mercredi après avoir été éclaboussé par des affaires de corruption.

Martin Vizcarra, qui occupait aussi le poste d'ambassadeur du Pérou au Canada, a promis dans son discours d'investiture de lutter résolument contre la corruption. Son mandat court jusqu'en 2021. Il a également reçu des assurances publiques de la part de députés d'opposition qui se sont engagés à soutenir son gouvernement.

Pedro Pablo Kuczynski, qui avait été élu en juin 2016 pour un mandat unique de cinq ans, est accusé d'avoir octroyé des contrats publics en contrepartie d'un soutien politique, ce qu'il a toujours démenti.

La démission de l'ex-banquier de Wall Street, âgé de 79 ans, a mis fin à des mois de tensions et de blocages et couronne la campagne menée par le principal parti de l'opposition, Force populaire.

Fin décembre, le parti de Keiko Fujimori, fille de l'ex-autocrate Alberto Fujimori et adversaire malheureuse de Kuczynski à la présidentielle de 2016, avait déjà tenté de voter la destitution de "PPK". Elle avait révélé que son entreprise avait reçu de l'argent de la firme brésilienne Odebrecht - au centre d'un scandale de corruption en Amérique latine - il y a plus de dix ans, alors que le président démissionnaire occupait un poste dans la fonction publique.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.