Toute l'actu en bref

Le complexe de Mar-a-Lago, en Floride, intéresse fortement les démocrates (archives)

KEYSTONE/AP/CAROLYN KASTER

(sda-ats)

L'organe d'audit du Congrès américain a accepté d'examiner le complexe de Mar-a-Lago de Donald Trump en Floride. Des démocrates s'inquiètent de la sécurité des informations confidentielles du gouvernement dans cet hôtel où le président américain passe ses week-ends.

Le Government Accountability Office (GAO) cherchera à établir si les membres du club de Mar-a-Lago font l'objet de contrôles des services secrets, et à évaluer les dépenses des employés de l'Etat qui voyagent avec le président en Floride, a précisé l'agence lundi dans une lettre envoyée au Congrès.

La sécurité du complexe du président en Floride a été mise en question après la diffusion en février par un membre du club de photos montrant Donald Trump et le Premier ministre japonais Shinzo Abe examinant des documents dans la salle à manger commune.

La Maison Blanche a démenti que des documents confidentiels aient été exposés à la vue du public.

Le GAO va pouvoir mener un "examen indépendant" de la manière dont Donald Trump passe ses week-ends dans sa "Maison blanche d'hiver", a salué Elijah Cummings, premier démocrate de la commission de surveillance de l'action gouvernementale de la Chambre des représentants, à l'origine de la demande.

L'audit devrait débuter d'ici quelques mois.

Le GAO s'intéressera aussi au devenir des bénéfices des hôtels de Donald Trump tirés de visites diplomatiques, poursuit la missive.

A quelques jours de son entrée à la Maison Blanche, les avocats de l'homme d'affaires ont assuré en janvier que les bénéfices enregistrés par les hôtels Trump à l'occasion de visites de gouvernements étrangers seraient reversés au Trésor américain.

ATS

 Toute l'actu en bref