Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le prédicateur saoudien Mohammed Al-Arifi ne pourra pas participer à la deuxième conférence annuelle du Conseil central islamique suisse samedi à Granges-Paccot (FR). L'Office fédéral de migrations (ODM) lui a interdit l'entrée en Suisse et dans l'espace Schengen.

Le préfet de la Sarine, Carl-Alex Ridoré, a informé jeudi le Conseil central islamique suisse de cette décision prononcée mercredi par l'ODM. Le préfet a par conséquent ordonné le retrait du prédicateur de la liste des orateurs prévus lors de la manifestation, a indiqué la préfecture dans un communiqué de presse.

Le Conseil central islamique suisse (CCIS) a regretté que Mohammed Al-Arifi ne puisse pas participer à son rassemblement samedi à Granges-Paccot (FR). Il a jugé la mesure disproportionnée.

Invité surprise

La conférence se tiendra comme prévu, a indiqué le CCIS, qui fait remarquer que M. Al-Arifi n'était qu'un parmi 14 orateurs. Il sera remplacé par un "invité surprise adéquat". Les organisateurs de la conférence attendent 2000 à 2500 visiteurs.

En accordant le 19 novembre dernier son feu vert à la tenue de la conférence du CCIS à Granges-Paccot, le préfet l'avait assorti de réserves. Il avait transmis le dossier de cet orateur saoudien à l'ODM.

Polémique

L'annonce de la tenue de cette conférence et la venue de Mohammed Al-Arifi en particulier n'a pas manqué de faire des vagues dans le canton de Fribourg. Tout en se montrant consciente que la liberté d'expression prévaut en Suisse, l'UDC cantonale avait jugé "inadmissible" que les autorités cautionnent "d'une manière ou d'une autre" la présence du prédicateur saoudien. Le PDC avait rapidement réagi dans le même sens.

Le PCS s'est également montré préoccupé que puissent se tenir à Forum Fribourg "des discours si inadaptés aux efforts de l'intégration fournis chaque jour par tant d'hommes et de femmes de ce pays". A son avis, les discours de M. Al-Arifi n'apportent aucune réponse aux attentes de la communauté musulmane résidant en Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS