Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Le Fonds monétaire international (FMI) a vu son conseil d'administration adopter vendredi la réforme de l'institution proposée par le G20, a annoncé son directeur général Dominique Strauss-Kahn. Cette mesure double son capital et modifie la répartition des pouvoirs.
Le conseil d'administration, instance de 24 pays et groupes de pays, dont fait partie la Suisse, a voté en faveur de cette réforme, a indiqué M. Strauss-Kahn.
Le 23 octobre, à l'issue d'une réunion à Gyeongju (Corée du Sud), les ministres des Finances et banquiers centraux du G20 avaient indiqué s'être mis d'accord sur le principe d'un "doublement des quotes-parts" qui viendrait renforcer le capital du FMI.
Ce groupe de pays riches et émergents avait également indiqué que les pays européens avaient accepté de réduire de deux le nombre de leurs sièges du conseil d'administration.
Enfin, "plus de 6 %" des droits de vote au sein du FMI doivent être transférés de pays surreprésentés, - principalement des pays riches et producteurs de pétrole -, vers des pays émergents sous-représentés, a ajouté M. Strauss-Kahn. Par cette réforme, 110 des 187 Etats membres voient ainsi leur droits de vote augmentés, a-t-il précisé.
La réforme proposée doit être désormais transmise au conseil des gouverneurs du FMI, instance qui regroupe les 187 Etats membres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS