Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le canton de Vaud affiche une bonne santé tant au niveau de l'économie que des finances publiques, selon le bilan de mi-législature présenté par le Conseil d'Etat vaudois in corpore. Plus de deux tiers des mesures prévues dans le programme 2012-2017 ont été prises.

Le président du Conseil d'Etat Pierre-Yves Maillard s'est déclaré fier de l'avancement des travaux. Il fallait mettre les bouchées doubles durant les deux trois premières années, avant que toute une série d'échéances électorales en fin de législature ne rendent les choses plus délicates, a-t-il souligné devant la presse réunie à Lausanne.

En 2012, le Conseil d'Etat à majorité de gauche a défini dans son programme cinq axes et 23 priorités. Aujourd'hui plus de 130 mesures ont été prises et près de 60 autres vont l'être d'ici 2017. Le gouvernement ne sous-estime pas pour autant les défis qui l'attendent, tel l'accroissement de la démographie, a poursuivi M. Maillard.

Parmi les enjeux à venir, Pierre-Yves Maillard a cité la feuille de route sur la réforme de l'imposition des entreprises, l'aménagement du territoire, l'accroissement de la démographie, l'équilibre dans le partage des pouvoirs entre exécutif, législatif et judiciaire. Le canton va continuer à se mobiliser pour l'insertion économique et sociale de l'ensemble de la population.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS