Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - Les locaux du Conseil de sécurité des Nations unies ont été évacués ce mardi en raison d'une "odeur suspecte", a annoncé un porte-parole de l'ONU. Elle s'est révélée, après plusieurs heures d'inquiétude, n'être qu'une odeur d'eaux usées.
Le siège de l'ONU borde l'East River à New York et "les marées hautes créent un problème avec le système d'évacuation à l'intérieur du bâtiment", a expliqué un porte-parole de l'ONU.
Le Conseil de sécurité, de même que l'Assemblée générale, ont été évacués par "mesure de précaution" en raison de cette odeur suspecte vers 09h30 (15h30 en Suisse).
L'ONU a travaillé avec "les autorités de sécurité de New York" pour trouver l'origine de cette odeur. D'autant que des diplomates avaient indiqué qu'ils avaient senti une odeur de gaz dans le sous-sol.
L'alerte avait été donnée juste avant le début d'un débat du Conseil de sécurité avec 150 jeunes du monde entier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS