Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Conseil fédéral a mené une première discussion sur le projet Sion 2026 (archives).

KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

(sda-ats)

Le Conseil fédéral a mené une première discussion mercredi sur la candidature de Sion pour les Jeux Olympiques d'hiver de 2026. Il prend toujours son temps pour ce genre d'affaires et informera en temps voulu, a précisé son porte-parole André Simonazzi.

Et d'appeler les médias à ne pas tirer de conclusion hâtive. A la question de savoir si le gouvernement a eu des difficultés à trouver une solution consensuelle, le vice-chancelier a souligné que ce n'était "absolument pas" le cas. Il a rappelé qu'il s'agissait d'un dossier complexe avec de grosses sommes en jeu.

Le comité de candidature Sion 2026 et Swiss Olympic ont remis début août à la Confédération et aux cantons concernés le dossier de faisabilité des Jeux olympiques d'hiver en Valais. Le projet s'appuie sur des infrastructures majoritairement existantes.

Il prévoit des dépenses organisationnelles d'un montant de 1,86 milliard de francs. Elles comprennent 150 millions pour l'organisation des Jeux paralympiques ainsi que 100 millions que le comité veut investir dans une Fondation indépendante pour l'héritage olympique.

Les revenus organisationnels résultant de la contribution du Comité international olympique (CIO), de la billetterie et du sponsoring représentent quant à eux un montant de 1,35 milliard de francs. Les investissements dans les infrastructures sportives et non sportives pérennes se limitent à un montant de 93 millions grâce aux infrastructures existantes. Le comité espère des contributions publiques allant de 800 millions à 1 milliard de francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS