Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les heures d'ouverture des magasins pourraient être harmonisées au niveau national, du moins partiellement. Le Conseil fédéral est désormais d'accord de légiférer dans ce sens. En mai, il marchait encore sur des oeufs et préférait s'en remettre aux cantons.

Dans une motion, Filippo Lombardi (PDC/TI), soutenu par 20 conseillers aux Etats, réclame une harmonisation partielle des heures d'ouverture des commerces de détail: du lundi au vendredi de 6h00 à 20h00 et le samedi de 6h00 à 19h00. Les cantons resteraient libres d'aller plus loin.

Pour le Tessinois, il en va de la lutte contre la cherté du franc. Les achats effectués dans les pays voisins par les Suisses dépassent les 5 milliards de francs par an et sont en forte hausse, souligne-t-il. "Plus de 15'000 emplois et places de formation s'en trouvent gravement menacés." Filippo Lombardi évoque aussi les 250 millions de recettes de la TVA qui échappent au fisc.

Les différentes réglementations cantonales entraînent des distorsions de la concurrence, reconnaît le Conseil fédéral dans sa réponse publiée jeudi.

Volte-face

Une harmonisation partielle des heures d'ouverture prend suffisamment en considération les différentes conditions économiques, culturelles et géographiques de la Suisse, affirme-t-il pour soutenir la demande. Et de préciser qu'un allongement mesuré répondrait surtout à une évolution de la société.

Le gouvernement n'était pas si ouvert aux libéralisations dans sa réponse à une autre motion déposée par le conseiller national Christian Wasserfallen. Le libéral-radical bernois réclame une harmonisation nationale. Il avance, à titre d'exemple, une ouverture des commerces de 08h00 à 20h00 les jours ouvrés et le samedi, un soir par semaine et deux dimanches par an au moins.

Les besoins ne sont pas les mêmes dans toute la Suisse, expliquait alors le Conseil fédéral, souhaitant laisser la compétence aux cantons.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS