Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les sept conseillers fédéraux et leur escorte, naviguant sur trois barques à travers d'anciens marais, ont amarré vendredi matin sur la plage de Magadino. Le gouvernement les a visitées avant de rencontrer la presse.

Précédés par un service d'ordre, les sept ministres décontractés et en tenue estivale ont mis pied sur la plage parmi les baigneurs et touristes. "Nous avons choisi le Tessin pour bien montrer au gouvernement et à la population que nous sommes sensibles à la situation particulière de ce canton", a dit la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga.

Vêtue d'une légère robe blanche, Mme Sommaruga a précisé que ce choix a aussi été personnel: "J'ai mon identité dans deux cantons: à Berne bien sûr, mais aussi au Tessin dont je suis originaire et où je passais mes étés durant mon enfance", a-t-elle dit.

Chercher des solutions favorables

"Nous tenons beaucoup à donner un signal aux Tessinois, à avoir avec eux un contact direct à l'image de notre démocratie. Nous évoquerons avec le gouvernement les problèmes actuels avec l'Italie, en ce qui concerne les frontaliers. Nous devrons chercher des solutions favorables aux deux parties tout en évitant les confrontations."

Baby-foot sous les platanes

Le Conseil fédéral et la chancellière de la Confédération sont arrivés jeudi soir au Tessin où ils ont atterri à Magadino. Ils ont soupé dans un grotto de la région du Gambarogno où ils ont passé la nuit.

Vendredi matin, la visite guidée en bateau dans les Bolle de Magadino, la zone de marais protégée à l'embouchure du lac Majeur, a été un moment de calme et de tranquillité, a souligné Simonetta Sommaruga.

Avant de partir pour Bellinzone où ils doivent rencontrer le gouvernement et la population puis déguster risotto et luganighe (les typiques saucisses tessinoises), Alain Berset et Didier Burkhalter se sont accordés une partie de football de table à l'ombre des platanes sur la terrasse du bar de la plage. En toute tranquillité.

ATS