Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Confédération surveille ce qui se dit sur elle sur Wikipedia (archives).

KEYSTONE/EPA/ULI DECK

(sda-ats)

L'administration fédérale corrige les articles postés sur Wikipédia. Le Département de la défense est particulièrement actif. Le Conseil fédéral n'y voit pas de problème même si des modifications ont été faites à titre anonyme.

Le gouvernement n'a pas d'objection à ce que les informations de Wikipédia sur l'administration soient corrigées si les modifications sont faites dans les règles de l'art. Il est en effet d'intérêt public que les informations que contient l'encyclopédie la plus utilisée au monde soient correctes, note le gouvernement dans sa réponse publiée jeudi à une interpellation du conseiller national Franz Grüter (UDC/LU).

En règle générale, les corrections sont faites par des personnes qui sont spécialement mandatées. Le Département fédéral de justice et police (DFJP) n'en a pas, la Chancellerie et le Département fédéral des finances (DFF) chacun une.

Deux personnes ont été mandatées par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), 3 par celui de l'économie (DEFR), 4 par par celui de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) et 6 par celui de l'intérieur (DFI).

Le Département fédéral de la défense (DDPS) bat le record avec 13 "surveillants" de Wikipédia, mais seuls trois d'entre eux peuvent modifier des articles. C'est aussi lui qui passe le plus de temps à feuilleter l'encyclopédie en ligne. Il y passe 40 heures par an contre moins de 10 heures par an aux DFAE, DFF, DFJP, DEFR et DETEC et moins de 20 heures par an au DFI.

La Chancellerie fédérale, le DFAE, le DFI, le DFF, le DFJP, le DETEC et le DDPS modifient les articles à titre d'utilisateur enregistré, avec des comptes Wikipédia qui font état de l'appartenance à l'administration fédérale. Mais il peut arriver que les employés agissent à titre personnel.

Anonymat marginal

9107 modifications ont été apportées depuis mai 2005 par des utilisateurs anonymes du réseau de l'administration fédérale. Ce chiffre correspond à 2,3 modifications par jour, ce qui n'est pas préoccupant sur un total de 37'000 employés fédéraux, estime le Conseil fédéral.

La plupart des corrections étaient marginales: 38,6 % comportent de 0 à 10 signes et 34,7 % de 11 à 100 signes. Seules 392 modifications comportent plus de 1000 signes. Par ailleurs, 29 utilisateurs pour l'ensemble de la Suisse ont été bloqués temporairement par Wikipédia depuis mai 2005.

Le gouvernement en appelle à la responsabilité du personnel fédéral de respecter les règles de Wikipédia ainsi que les multiples directives de l'administration fédérale. L'information doit être entre autres objective, complète et transparente.

Le guide sur l'usage des médias sociaux, qui doit le moins possible se faire à titre privé, enjoint par ailleurs à ne pas nuire à l'administration et à ne pas faire de déclaration au nom de l'employeur sans autorisation.

ATS