Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'approvisionnement énergétique durable de la Suisse peut se faire sans l'initiative "cleantech". Le Conseil fédéral mise sur sa propre stratégie énergétique 2050 et préconise du coup le rejet sans contre-projet du texte déposé par le PS.

Le gouvernement a chargé mercredi le Département de l'environnement de rédiger un message en ce sens d'ici juin. Selon lui, le délai de traitement de l'initiative empêche de présenter à temps un contre-projet en accord avec la stratégie énergétique 2050 qui doit concrétiser l'abandon du nucléaire décidé en mai par le gouvernement.

La stratégie devrait être mise en consultation l'été prochain et soumise au Parlement au printemps 2013.

Selon les éléments dévoilés en décembre par Doris Leuthard, le projet misera d'abord sur la réduction de la consommation de courant. La production d'énergie renouvelable devrait être augmentée via une réforme du système de promotion de l'injection de ce courant dans le réseau. Enfin, des centrales à gaz seront nécessaires à titre transitoire, a averti la ministre de l'énergie.

Etonné et déçu

L'initiative socialiste exige pour sa part que la Suisse se convertisse aux énergies renouvelables et se libère progressivement du nucléaire et du pétrole. Comme première étape, elle fixe pour 2030 une part de 50% de l'approvisionnement énergétique par les technologies "vertes", au lieu d'à peine 20% aujourd'hui. Le PS espère ainsi créer des dizaines de milliers d'emplois.

La décision du Conseil fédéral "étonne et déçoit" le PS. "Ce rejet abrupt de l'initiative laisse penser que le lobby des entreprises électriques a toujours le bras long lorsqu'il s'agit de sauvegarder ses intérêts", écrit le Parti socialiste dans un communiqué.

Le PS ne comprend pas que le gouvernement ignore un "concept cohérent clés en main sans pour autant sérieusement contester son bien-fondé et sans lui opposer de contre-projet".

ATS