Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le gouvernement italien a limogé mardi la totalité du Conseil municipal de Reggio de Calabre pour enrayer la progression de la mafia dans ses rangs. Le maire et les trente conseillers municipaux de cette localité du sud de l'Italie ont été démis de leur fonction.

Les conseils municipaux de plusieurs petites localités, essentiellement dans le sud, avaient déjà connu le même sort, mais le fait est sans précédent pour le chef-lieu d'une province. Reggio de Calabre compte quelque 180'000 habitants.

L'initiative, attendue depuis plusieurs mois, a été prise sur la base des conclusions d'enquêteurs envoyés de Rome, qui ont fait état de liens avec la Ndrangheta, la mafia calabraise. La ville sera désormais administrée par un haut fonctionnaire nommé par le gouvernement jusqu'à la tenue de nouvelles élections, dans 18 mois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS