Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le Conseil national a plébiscité mercredi, par 152 voix contre 2, la loi sur l'encouragement du sport. Elle prévoit que les enfants puissent participer dès 5 ans au programme Jeunesse+Sport (J+S) et fixe un nombre minimal de trois heures de sport par semaine à l'école.
Le texte veut combattre le manque d'activité physique et l'obésité croissante en faisant bouger les jeunes en priorité. En abaissant de 10 à 5 ans l'âge pour les activité "J+S", le nombre de participants devrait passer de 500'000 à 750'000. Cette mesure coûtera 20 millions de francs supplémentaires par année à la Confédération, a rappelé le ministre des sports Ueli Maurer.
Un accent est par ailleurs mis sur la lutte contre les abus sexuels. Suivant une proposition de sa commission, le National a introduit une précision: l'Office fédéral du sport (OFSPO) sera tenu de consulter les données personnelles du casier judiciaire relatives aux condamnations ou enquêtes pénales en cours pour examiner la réputation d'un cadre "J+S".
La loi révisée renforce aussi les dispositions pénales contre le dopage. Les sanctions pourraient aller jusqu'à cinq ans de prison dans les cas les plus graves, comme le trafic par métier ou la remise de substances à des enfants et des adolescents.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS