Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Comme le Conseil des Etats, le National veut assouplir la compensation des coupes d'arbres prévue dans la révision de la loi sur les forêts. Mais il ne veut pas d'une disposition spéciale pour les éoliennes.

Sans opposition, le plénum estime qu'un assouplissement des défrichements est nécessaire afin de maintenir les terres agricoles. Malgré 130 hectares de déboisement, la forêt croît en moyenne de 650 hectares par année en Suisse, soit la surface du lac de Thoune (BE), a dit Laurent Favre (PLR/NE), au nom de la commission préparatoire.

Il ne s'agit pas de supprimer l'interdiction de défricher à laquelle tient la majorité des Suisses, ont rassuré plusieurs orateurs.

Délai de 30 ans

Comme le Conseil des Etats, la Chambre du peuple souhaite que la compensation du défrichement ne soit plus obligatoire si le déboisement vise à regagner des terres agricoles conquises par la forêt au cours des 30 dernières années.

Au vote d'ensemble, le projet a été approuvé par 163 voix, sans opposition. Il retourne au Conseil des Etats.

ATS