Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Conseil suisse de la science prône plus de créativité

Davantage de créativité dans les universités, moins d'évaluations au nombre de publications et un meilleur encouragement de la relève indigène. Ce sont les recettes prônées lundi par le Conseil suisse de la science et de l'innovation à l'occasion de ses 50 ans.

Le CSSI est l’organe consultatif indépendant de la Confédération pour toutes les questions de politique scientifique. Pour son cinquantenaire, il a réalisé une étude qui analyse la collaboration entre les institutions cantonales et fédérales du domaine.

Selon ce rapport présenté devant la presse à Berne, le fort ancrage de la recherche fondamentale et le financement commun de la formation et de la recherche par la Confédération et les cantons garantissent un cadre favorable à l'innovation en Suisse.

Les autres avantages du paysage scientifique suisse sont sa diversité, son haut degré d’internationalisation et sa bonne dotation financière, sans oublier l’attitude des autorités politiques, qui se gardent de toute ingérence dans l’autonomie des hautes écoles.

Méthodes d'évaluation trompeuses

Le CSSI pointe cependant des développements jugés néfastes, notamment certains instruments de mesure des prestations par le biais du volume de fonds tiers ou du nombre de publications et de citations dans les revues scientifiques. "Ces données chiffrées sont trompeuses, car elles rendent compte des activités intellectuelles en des termes réducteurs, purement mesurables et comptables", écrit le CSSI.

Leur utilisation va à l’encontre de la nature même des travaux scientifiques, selon l'organe consultatif. De telles évaluations vont à l'encontre de la créativité, de la curiosité et de l'élan demandé aux chercheurs, "cela contredit la nature même du travail scientifique", a relevé le Pr Peter Fröhlicher, membre du CSSI.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.