Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conseiller fédéral Guy Parmelin mène une visite officielle de travail en Chine jusqu'à dimanche (archives).

Keystone/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

Le conseiller fédéral Guy Parmelin a rencontré vendredi à Pékin le "numéro 2" chinois, le vice-président de la Commission militaire centrale, le général Fan Changlong. Il a également rencontré le ministre chinois de la Défense Chang Wanquan.

Le général Fan Changlong est le numéro 2 en Chine, derrière le président Xi Jingping, a indiqué à l'ats Urs Wiedmer, chef de la communication du Département fédéral de la défense (DDPS). Les discussions entre Guy Parmelin et ses deux hôtes ont abordé les relations bilatérales.

Il a aussi été question de la coopération entre les deux pays en particulier dans la consolidation de la paix. Autre thème abordé: la cybersécurité dans le domaine militaire.

Le conseiller fédéral vaudois a notamment annoncé que davantage d'instructeurs militaires pourront être accueillis au centre de formation situé à Stans (NW). En échange, des officiers suisses devraient pouvoir suivre une formation en Chine.

Ce type d'échange s'est déjà produit, dans quelques cas jusqu'ici, a expliqué M. Wiedmer. Il devrait s'intensifier à l'avenir.

Les pourparlers ont témoigné d'ouverture, de confiance et de respect, a déclaré M. Wiedmer. "Les relations entre la Suisse et la Chine reposent sur un rapport de confiance solide", a-t-il précisé.

Brigade d'hélicoptères

Guy Parmelin mène une visite officielle de travail en Chine jusqu'à dimanche. Il répond ainsi à l'invitation de son homologue chinois Chang Wanquan formulée peu de temps après sa prise de fonctions à la tête du DDPS, au début 2016.

Lors de son séjour, le conseiller fédéral doit rendre visite à une brigade d'hélicoptères, engagée principalement en cas de catastrophes naturelles pour des opérations de sauvetage au profit de la population civile.

Depuis plus de dix ans, des rencontres régulières ont lieu entre ministres de la défense chinois et suisse. Ces rencontres servent aussi à entretenir les relations d'un point de vue général, compte tenu en particulier de l'importance de la Chine en tant qu'acteur international et membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS