Toute l'actu en bref

La coupe est pleine pour Carlo Janka. Le Grison a poussé un grand coup de gueule aprés avoir failli heurter un bénévole jeudi lors de sa manche d'entraînement de descente.

"On se demande chaque année en arrivant à Kvitfjell pendant combien de temps encore la FIS pourra y organiser des courses", a-t-il écrit sur sa page Facebook, vidée de sa mésaventure à l'appui. "Que doit-il encore se passer? N'est-ce pas suffisant que Matthias Lanzinger ait perdu à l'époque l'usage d'une cuisse en raison de l'absence d'un hélicoptère de secours?", se demande le champion olympique 2010 de géant. "C'est le seul endroit où les athlètes doivent jouer les lisseurs sur la piste en raison du manque de bénévoles. Nous athlètes ne sommes que des marionnettes dans un système où le sport n'est depuis longtemps plus la priorité", poursuit-il.

Carlo Janke évoque l'accident dont a été victime Matthias Lanzinger en mars 2008 à l'occasion d'un super-G. Victime d'une lourde chute, il avait notamment subi une fracture ouverte tibia-péroné. Mais l'Autrichien n'avait pu être opéré que six heures après son accident, après avoir dû être évacué en traîneau jusqu'au bas de la piste puis à l'aide d'un hélicoptère de tourisme jusqu'à l'hôpital universitaire d'Oslo. Il avait dû être amputé en dessous du genou gauche deux jours plus tard.

ATS

 Toute l'actu en bref