Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Confronté à des marchés volatils depuis l'éclatement de la crise de la dette en Europe, le Credit Suisse a dégagé un bénéfice net de 1,6 milliard de francs au 2e trimestre. Demeurant au même niveau sur un an, la performance est toutefois inférieure de 22% à celle des trois premiers mois de 2010.
Après six mois, le bénéfice net ressort à 3,65 milliards de francs, 2% de plus qu'un an auparavant, a annoncé jeudi le numéro deux bancaire helvétique. Son patron, Brady Dougan, a souligné devant la presse à Zurich la bonne résistance de l'établissement à un environnement de marché difficile.
Supérieure aux attentes des analystes, qui tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 1,3 milliard de francs, la performance comporte toutefois plusieurs éléments exceptionnels. Le Credit Suisse a ainsi bénéficié d'un crédit d'impôts de 522 millions de francs, lié à la fusion d'entités juridiques ainsi que d'un gain de valeur juste de 922 millions sur sa dette.
Côté charges, la banque a dû provisionner un montant significatif de 216 millions pour des litiges. Sont venus s'y ajouter 447 millions de coûts salariaux supplémentaires au titre de la taxation des bonus en Grande-Bretagne.
Sanction du marché
Exceptionnels compris, les charges d'exploitation se sont montées à 6,59 milliards de francs, contre 6,07 milliards à fin mars et 6,74 milliards un an auparavant. Hors facteurs uniques, elles ont fléchi de 2% en trois mois et de 7% en un an. Les revenus nets se sont eux contractés de 6% en comparaison trimestrielle et de 3% en variation annuelle à 8,42 milliards.
Selon les analystes, les résultats de l'établissement ne sont pas désastreux, mais pas aussi bons que le suggère le bénéfice affiché. Hors exceptionnels, la performance apparaît finalement inférieure aux attentes. D'ailleurs, les trois divisions ont présenté des chiffres moins bons qu'attendu.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS