Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - A la faveur d'un rebond de l'économie helvétique plus rapide qu'attendu, le Credit Suisse révise en nette hausse sa prévision de croissance pour 2010. Les économistes de l'établissement tablent désormais sur une progression du produit intérieur brut (PIB) de 1,8%, contre 0,9% auparavant.
Les vastes plans de sauvetage et mesures sans précédent en matière de politique monétaire et fiscale adoptés à l'échelle mondiale ont entraîné un redressement étonnamment rapide et disproportionné de l'économie suisse, constate mercredi le numéro deux bancaire helvétique. Avec l'embellie de l'économie mondiale, les exportations ont rapidement renoué avec la croissance.
Du côté de l'économie intérieure, la stabilisation rapide du marché du travail et l'immigration importante malgré la récession ont permis de maintenir les dépenses de consommation. De plus, consommateurs et entreprises ont pu bénéficier de taux d'intérêts proches de zéro, la Suisse n'ayant pas à faire face à une lourde dette, ni à une contraction du crédit.
Alors que l'économie suisse a déjà compensé à la fin du premier trimestre les trois quarts des pertes causées par la récession, les experts du Credit Suisse escomptent une nouvelle progression pour le 2e trimestre. En revanche, la croissance devrait ralentir quelque peu en deuxième partie d'année.
Moins bien en 2011Se basant sur cette évolution, le Credit Suisse revoit en revanche à la baisse sa prévision de croissance pour l'an prochain, celle-ci passant désormais à 1,2%, contre 2% auparavant. Selon les économistes de l'établissement zurichois, l'assainissement entamé dans le contexte de la crise financière n'est pas achevé et pourrait peser sur l'économie suisse en 2011.
Evoquant les risques pesant sur l'économie, le Credit Suisse mentionne la crise de la dette publique en Europe, laquelle amènera les moteurs de la croissance actuelle à s'essouffler progressivement. Les exportations helvétiques devraient ainsi s'en ressentir, se repliant au regard de 2010.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS