Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - L'économie suisse va poursuivre sa croissance cette année, estime le Credit Suisse. Révisant sa prévision pour 2010 à la hausse, le numéro deux bancaire helvétique table désormais sur une progression du PIB de 2,4%. Mais, comme attendu, le rythme ralentira l'an prochain.
Plus hésitante en 2011, la croissance du produit intérieur brut (PIB) devrait ainsi s'établir à 1,2%, précise mardi l'établissement dans ses prévisions d'automne. Alors que les risques conjoncturels subsistent, la marge de manoeuvre pour de nouvelles mesures de stimulation monétaires et fiscales s'est réduite, expliquent les spécialistes du Credit Suisse.
"En 2011, le patient 'économie mondiale' doit réapprendre à voler de ses propres ailes" estime Martin Neff, le responsable de la recherche économique du Credit Suisse, cité dans le communiqué. Déstabilisant les investisseurs, la volatilité élevée qui persiste sur les marchés financiers freine l'activité d'investissement.
Et les séquelles de la crise financière vont laisser des traces sur l'économie suisse l'an prochain. Malgré la récente "euphorie", les économistes de la banque ne tablent pas encore sur une expansion durable. Reste qu'une nouvelle récession est exclue.
Suivant l'effondrement de 2009, l'embellie conjoncturelle enregistrée cette année est à mettre sur le compte d'une évolution extrêmement dynamique, selon les experts du Credit Suisse. Pour mémoire, ces derniers attendaient jusqu'alors une croissance de 1,8% pour 2010.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS