Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A Oman, les autorités ont fait état de quatre morts, dont une adolescente de 12 ans.

KEYSTONE/AP/KAMRAN JEBREILI

(sda-ats)

Le cyclone Mekunu, qui a balayé avec force ces derniers jours l'île yéménite de Socotra et le sud-ouest d'Oman, a tué au moins 11 personnes. Huit autres sont toujours portées disparues, selon des responsables gouvernementaux.

Le cyclone s'est déplacé vers le nord-ouest, vers le Roub al-Khali, ce "Quart Vide" qui est l'un des plus grands déserts du monde en Arabie saoudite, où des vents violents et de fortes pluies ont été signalés par les autorités.

A Oman, les autorités ont fait état de quatre morts, dont une adolescente de 12 ans, alors que les vents ont soufflé à 170 km/h vendredi, notamment dans la province de Dhofar, et que des pluies torrentielles ont provoqué d'importantes inondations.

Huit marins portés disparus

Mekunu avait frappé mercredi soir l'île de Socotra, à quelque 350 km des côtes méridionales du Yémen, coûtant la vie à au moins sept personnes - cinq Yéménites et deux Indiens -, selon le ministre yéménite des Ressources halieutiques Fahd Kfaïn.

Les secours avaient retrouvé quatre marins indiens, mais huit autres sont toujours portés disparus. Environ 1000 familles de l'île ont été évacuées après que leurs maisons ont été endommagées.

Le gouverneur de Socotra, Ramzi Mahrous, a déclaré dimanche que la partie sud-est de l'île était toujours coupée et que les autorités s'efforçaient de s'y rendre pour évaluer les dégâts.

Les autorités d'Oman ont décrété dimanche trois jours de congé pour l'administration, les écoles et le secteur privé, y compris les banques, car de grandes quantités d'eau encombrent encore les routes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS